Banniere Guicopres janvier 2019

REGIONS

Riposte contre le virus Ebola à Gouéké (N’Zérékoré): le Ministère de la Santé et l’autorité locale se contredisent

17/2/2021

 







Pendant que le Ministère de la santé à travers l’ANSS (agence nationale de sécurité sanitaire) affirme que toutes les dispositions sont prises pour freiner la propagation du virus Ebola qui a refait surface dans la préfecture de N’Zérékoré, sur place, Ibrahima Koné, le sous-préfet de Gouéké, épicentre de l’épidémie qui a déjà fait cinq morts, soutient de son côté que personne n’est encore venu de Conakry ou d’ailleurs spécialement pour s’occuper d’eux.


« Nous avons fait livrer du matériel logistique pour la mise en œuvre des directives du Gouvernement concernant la gestion de la maladie à virus Ebola. Ce matériel est composé d'EPI. Ce transport d’urgence a été facilité par le Système des Nations Unies en Guinée », a écrit sur Twitter, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire.


Contacté le mercredi, soit 24 heures seulement après, par la radio Espace FM Guinée, le premier représentant de l’Etat dans la localité touchée par la maladie, soutient par contre que personne n’est encore venu d’ailleurs pour les soutenir. « Les gens sont sensibilisés par les responsables locaux en attendant l’arrivée de la mission nationale ou régionale», a dit le sous-préfet de Gouéké en tenant à préciser qu’aucun cas de décès n’a été enregistré dans sa juridiction, comme il est dit.


«C’est avec le corps médical de ma localité, qu’on a canalisé les familles qui sont atteintes. Chaque matin, on les flashe en essayant de voir leur température en attendant que les spécialistes ne viennent. Nous on ne les laisse pas sortir. Ils sont dans leur famille. Ils ne sortent pas, on les encadre », a expliqué Ibrahima Koné.


«…C’est nous qui avons fait ça ici. Et nous continuons sur ça ; et nous sensibilisons la population. On n’a pas eu encore des étrangers venus de Conakry ou d’ailleurs, spécialement pour s’occuper de nous », a poursuivi le sous-préfet.


En fin, répondant à la question d’un journaliste sur l’accompagnement des familles isolées, le premier magistrat de Gouéké a dira : «… C’est nous-mêmes qui nous débrouillons ici à Gouéké pour canaliser ces gens-là ».


Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kaglelen : Un présumé voleur battu à mort !

Un mort et plusieurs blessés à Kérouané: le FNDC condamne un "assassinat de trop" ( Déclaration)

Covid-19 en Guinée: une décision des autorités religieuses fait débat

Retour de Gnalén Condé à Dabola : la jeunesse maintient sa position

Dabola : Gnalén Condé triomphe des contestations

Guinée : Alpha Condé procède à une permutation de préfets

Recrudescence de la vindicte populaire à N'Zérekoré : le laxisme de la justice mise en cause

N'Zérekoré: des conducteurs de moto-taxis dénoncent les tracasseries policières

Riposte contre le virus Ebola à Gouéké (N’Zérékoré): le Ministère de la Santé et l’autorité locale se contredisent

Des cas d'Ebola en Guinée Forestière : Déclaration de l'Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS)

Bannière