Bannière

Actualités Africaines et Internationales

Le Président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa depuis l'Africa CEO forum: « laissez l'Afrique évoluer »

 Afrique
29/3/2018

 



Abidjan, le 27 MARS 2018-La relance des économies et la construction des institutions sont des défis auxquels font face tous les pays africains.


Le Président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa, et Olusegun Obasanjo, ancien Président du Nigeria ont, lors du panel organisé par Africa CEO forum sur le thème : ,Les leaders face à l'Histoire, partagé leurs expériences pour la croissance durable et inclusive de l'Afrique en général et de leurs pays en particulier.


Le problème de l'Afrique « c'est l'échec du leadership », selon Emmerson Mnangagwa, Président du Zimbabwe. « Au plan géographique, mon pays est loin du Nigéria mais cela n'a pas empêché celui-ci de nous apporter son aide quand nous en avions eu besoin. C'est cette vision que nous leaders africains devrions partager : L'entraide. L'Afrique doit apprendre à gérer ses difficultés elle-même et cela part de l'équilibre entre le leadership et les institutions», a-t-il souligné.


L'exécutif le législatif et le judiciaire pour lui, doivent être indépendants. Chacun doit exécuter en toute liberté et en toute transparence sa mission mais jouer un rôle complémentaire.

La croissance durable et inclusive recherchée par les pays africains n'est possible que si la société civile et la classe politique fonctionnent sans interférence. « Nous avons des organisations civiles qui viennent dans nos pays pour soutenir nos populations en construisant des écoles, des centres de santé. C'est leur rôle et nous saluons cela. Ce que nous n'acceptons pas, c'est que celles-ci s'ingèrent dans notre politique. Vous ne pouvez pas venir de l'extérieur et nous dire qui nous devons mettre à la tête de notre pays, penser la politique à notre place. Il faut laisser l'Afrique évoluer », a-t-il martelé.

Le Zimbabwe a entamé sa relance économique par la mise en place d'un processus de réforme agraire qui a permis à 367 familles d'avoir accès aux terres.

« Nous essayons de faire un état des lieux avant de lancer des reformes. Mais nous avons commencé la redistribution des terres. C'était l'un des problèmes majeurs à résoudre au Zimbabwe. Aujourd'hui, nous avons besoin d'une structure pour la lutte contre la famine et la pauvreté. Pour l'heure, nous donnons les moyens à nos agriculteurs pour qu'ils puissent améliorer et augmenter les productions. La déficience alimentaire va être comblée grâce à ce système », a indiqué le Président Emmerson Mnangagwa qui a par ailleurs annoncé accorder une place de choix aux femmes et aux jeunes dans les prises de décision nationale.




Une exportation rentable, une discrimination positive en faveur des femmes et des jeunes favoriseront aussi le succès de cette relance économique désirée par tous.

C'est à la suite de ces mots que le Directeur de publication de Jeune Afrique Média Group, Marwane Ben Yhamed a mis fin à la sixième édition de l'Africa CEO forum.



Distribué par African Media Agency (AMA) pour le AFRICA CEO FORUM.

 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Guinée-Santé : 22 véhicules et 55 motos pour les ERARE

Guinée : Plus de 300 cours d’eau disparus sous l’effet de la dégradation de l’environnement à Siguiri

Mandiana: Des manifestants exigeant la construction du pont sur le fleuve Sankarani !

Dubréka : la recrudescence de l’insécurité inquiète les habitants du quartier de Tôbôlon

Kindia : Sermonnée pour une grossesse non désirée, une jeune fille se donne la mort

Dabola : Un conservateur de la nature écroué pour complicité d’abattage d’espèces animales protégées

Guinée : Bientôt la relance de la raffinerie d’alumine de Fria

Transports et Travaux publics : Bientôt des postes de péage au quatre ponts (Dubréka)

Dubréka : face à l’insécurité, un responsable locale encourage des comités d’autodéfense

Faits divers: Yéro Malal Diallo, deuxième personnalité de l’UFDG de Télémélé assassiné

Bannière