Bannière

Actualités Africaines et Internationales

Réfugiés: les eurodéputés veulent des quotas permanents dans l'Union Européenne

 Monde
19/10/2017

 


Le Parlement européen a adopté jeudi sa proposition de réforme des règles d'accueil des demandeurs d'asile, prévoyant un mécanisme permanent de répartition dans l'UE pour alléger le fardeau pesant sur les pays en première ligne comme l'Italie et la Grèce.



Les eurodéputés ont adopté en commission, à une large majorité (43 voix pour, 16 contre), ce texte qui deviendra, après confirmation formelle en séance plénière, la position de négociation du Parlement avec les Etats membres de l'UE.



Le Parlement a largement remanié la réforme telle qu'elle avait été proposée il y a un an et demi par la Commission européenne, soucieuse de tirer les leçons de la crise migratoire qui a vu plus d'un million de migrants débarquer sur les côtes italiennes et grecques en 2015.



Pour soulager à l'avenir les pays en première ligne, le Parlement propose qu'un "mécanisme permanent et automatique" de répartition remplace l'actuel "règlement Dublin", qui désigne le pays de première entrée dans l'UE comme responsable principal d'une demande d'asile.



Contrairement aux quotas controversés qui ont été en vigueur dans l'UE pendant deux ans jusqu'à fin septembre 2017, ce nouveau système ne serait plus une dérogation exceptionnelle au "règlement Dublin" mais deviendrait la règle pour chaque demandeur d'asile arrivant dans tout pays de l'UE.



Les demandeurs pourraient être transférés à tout moment depuis leur pays d'arrivée vers d'autres pays n'ayant pas encore atteint leur "juste part" d'accueil, calculée en fonction de leur PIB et de leur démographie.



Les Etats membres refusant leur part, comme certains l'ont fait avec le plan de "relocalisation" temporaire de 2015 à 2017, pourraient être sanctionnés, en étant privés de certains fonds européens, demandent les eurodéputés.



Ces propositions vont bien plus loin que celles de la Commission européenne, qui ne prévoyait des quotas de répartition qu'en cas d'afflux exceptionnel.



"Mon objectif est de créer un nouveau système d'asile fondé sur la solidarité, avec des règles claires et des incitations pour qu'elles soient respectées, tant pour les demandeurs d'asile que pour tous les Etats membres", a fait valoir l'eurodéputée suédoise Cecilia Wikström, rapporteure du texte.



"J'attends avec impatience la possibilité d'ouvrir des négociations avec le Conseil", l'instance réunissant les Etats membres, a ajouté Mme Wikström lors d'une conférence de presse.



Mais le Conseil est encore loin d'avoir adopté une position de négociation commune, les Etats membres étant divisés sur la question de l'accueil des demandeurs d'asile.



Une majorité refuse le principe d'un mécanisme permanent et automatique, tandis que d'autres, comme la Hongrie et la Pologne, excluent catégoriquement toute idée d'accueillir des demandeurs d'asile entrés dans l'UE via d'autres Etats membres, même en situation de crise majeure.



AFP









 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière