Bannière

Actualités Africaines et Internationales

Afrique : 1er Forum des Managers Territoriaux et des Instituts de Formation ciblant les Collectivité Territoriales

 Afrique
12/9/2017

 

En Partenariat avec le Ministère de l’Intérieur du Royaume du Maroc, l’Association des Régions du Maroc (ARM), l’Association Marocaine des Présidents des Conseils Communaux (AMPCC) et l’Université Internationale de Rabat (UIR), Cités et Gouvernements Unis d’Afrique (CGLU-Afrique) (www.AfriqueLocale.org) organise dans le cadre de son Académie Africaine des Collectivités Territoriales (ALGA), le 1er Forum des Managers Territoriaux et des Instituts de Formation dédiées au renforcement des capacités des Collectivités Territoriales en Afrique. Il entre aussi dans le cadre de la célébration la Journée Mondiale de la Fonction Publique 2017, fêtée chaque année le 23 juin depuis 2003.

Le Forum est organisé du 18 au 21 septembre 2017 à l’UIR. Il a pour thème « Les ressources humaines des collectivités territoriales africaines : Le temps d’agir… c’est maintenant ! ».

Le Forum qui bénéficie de l’appui et du partenariat de plusieurs Partenaires Africains et Internationaux, dont la Commission de l’Union Européenne, se déroule au Campus de l’Université Internationale de Rabat, dans le Technopolis de Salé, à compter du 18 septembre 2017 à partir de 8h30.

L’Afrique s’urbanise en effet à un rythme rapide. Les experts estiment que d’ici 15 ans le Continent comptera 1,2 milliards de population urbaine, l’équivalent de la population actuelle de l’Afrique, 3 fois celle des États Unis, 4 fois celle de l’Union européenne. Il s’agit d’un bouleversement de grande ampleur du peuplement du Continent, qui présente autant d’opportunités que de risques. L’urbanisation bien gérée peut se révéler un formidable levier pour le développement durable. Mal gérée, elle précipite la majorité des populations dans la trappe à pauvreté dont les pays auront beaucoup de mal à sortir.

Pour profiter des opportunités qu’offre la dynamique de l’urbanisation et minimiser ses impacts négatifs, les experts prédisent que l’Afrique a une fenêtre pour l’action d’environ une dizaine d’années au-delà de laquelle la capacité de maîtrise de l’urbanisation deviendrait erratique. C’est en tout cas, ce sens de l’urgence qui a inspiré l’adoption par les Nations Unies à New York en septembre 2015, de l’Objectif de Développement Durable 11 dans le cadre de l’Agenda 2030 adopté, ainsi que du Nouvel Agenda Urbain à Quito, Equateur, à l’issue de la Conférence Habitat III en octobre 2016 et de l’Agenda du Climat.

Le temps d’agir c’est maintenant. Et l’urgence parmi les urgences est de travailler à la formation et au renforcement des capacités et du professionnalisme des leaders et personnels des administrations territoriales qui sont en première ligne dans la gestion de l’urbanisation en Afrique. La faible qualification des ressources humaines des villes et territoires d’Afrique ne les met pas en situation de planifier et de gérer efficacement le développement urbain. La plupart des villes du Continent, notamment les villes secondaires et les petites villes, ne tirent pas suffisamment profit de leur potentiel de croissance et de développement, en grande partie du fait de l’insuffisante capacité de leurs administrations locales. Or, ces villes représentent aujourd'hui les 2/3 de la population urbaine, et certaines d’entre elles se profilent pour être des métropoles dans un futur proche. Laissées dans leur dénuement actuel, leurs administrations ne seront pas en mesure de répondre aux attentes toujours plus nombreuses des populations en termes de création d’emplois et d’accès aux services, ce qui risque d’accroître le manque de confiance entre les populations et les autorités publiques, voire développer un sentiment de défiance desdites populations vis-à-vis de l’autorité, situation qui pourrait échapper à tout contrôle.

Le Forum offre l’occasion de prendre la mesure du défi, et met en présence les premiers concernés, à savoir les responsables et cadres des collectivités territoriales et les responsables des institutions de formation qui offrent des cursus au profit des collectivités territoriales. Il sera aussi mis à profit pour aborder les questions de mise en perspective de la décentralisation dans le contexte africain, du financement de la formation dédiée aux collectivités territoriales et du développement du travail en réseau entre cadres des administrations territoriales des pays africains et l' insertion desdits réseaux africains au sein des réseaux internationaux des professionnels des administrations locales.

Le Forum réunit près de 300 participants venant de 43 Pays africains, parmi lesquels des Ministres de la Décentralisation et de la Gouvernance Locales, des Président(e)s d’Associations Nationales des Collectivités Locales, des Maires, des Elu(e)s Locaux/Locales des Managers des Collectivités Territoriales, des Présidents et des Directeurs des Institutions de formation, des Responsables des Réseaux professionnels des administrations locales ainsi que des experts en Gouvernance Locale.

L’ouverture du Forum sera officiellement faite par Son Excellence Monsieur Abdelouafi LAFTIT, Ministre de l’Intérieur du Royaume du Maroc, en présence de :

Son Excellence Monsieur Mohamed BEN ABDELKADER, Ministre Délégué auprès du Chef du Gouvernement, chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique, Maroc ;

Son Excellence Monsieur DASSIGLI Zinsou Barnabe, Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale du Bénin, Président en Exercice du Comité Technique Spécialisé (CTS) N° 8 sur la Fonction Publique, le Développement Urbain et Etablissements Humains, la Décentralisation et les Collectivités Locales de la Commission de l’Union Africaine ;

Le Représentant de Son Excellence Dr Abdulaziz Othman ALTWAIJRI, Directeur Général de l'Organisation Islamique pour l'Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) ;

Monsieur Cheikh Ould Ahmed Ould BAYA, Président de l’Association des Maires de la Mauritanie, Vice-Président de CGLU-Afrique pour la Région Afrique du Nord ;

Monsieur Mohand LAENSER, Président de l’Association des Régions du Maroc (ARM) ;

Monsieur Mohamed BOUDRA, Président de l’Association Marocaine des Présidents des Conseils Communaux (AMPCC).

Pour plus d'informations sur l'événement, consultez l’aide-mémoire disponible ici (http://APO.af/vKncD4).

Distribué par APO pour United Cities and Local Governments of Africa (UCLG Africa).


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
Coup de gueule
Des clarifications indispensables (Par Aly Bocar Cissé)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Un ex-militant du RPG salut la jeunesse de Boké et réclame des comptes à Alpha Condé

Coyah : Déçu par sa famille, un jeune homme se pend à Gomboyah

Mandiana : Siriman décharge son fusil de calibre 12 sur sa femme en grossesse avancée

Atelier d’échanges de Kankan: Les participants recommandent la mise en place des cellules de gouvernance locale…

Bannière