Bannière

ACTUALITES

Opinion: Nos troubadours oublieux de la langue d’Oc communiquent désormais comme de rustres charretiers embourbés (Cissé Oumar de Bma
)

 Politique
19/4/2017

 



I – Grandeur et décadence

La forte régression mentale provoquée par la vieillesse alcoolisée, est en passe de révéler au grand public médusé, la déchéance pour certaines gloires qui ne représentent plus que des contre modèles pour la société.

L’Outrance verbale est le symptôme d’un complexe d’infériorité aigu, et si de surcroit l’individu ‘’insolent’’ dit tout ce qu’il pense, étale sa vie et celle d’autrui sur le Net, alors il est permis de le comparer à un enfant qui fait pipi au lit.

Un faux tribun sans scrupule, haineux et sans compétence médicale, qui lance sur la place publique une énième rumeur dégradante, sur une prétendue rupture syphilitique d’aorte de son pire ennemi, se risque à perdre plus tôt que tard, le respect et l’estime des citoyens ... Et ce n’est pas l’autre gros mensonge sur le kidnapping de l’ivoirien Foté Memel qui soignera l’image ternie.

Les jeunes, ‘’élites et intellectuels’’, sont généralement loin d’être précocement gâteux et c’est tant mieux car, le gâtisme dégradant altère l’esprit critique chez les individus irréversiblement haineux, frustrés par les longues années stérilement passées à blanchir sous le harnais activiste d’une opposition antipatriotique systématique et contreproductive, puisque ne menant qu’au chaos ambiant.

Les bonnes images du passé de quelque ‘’gribouille’’ (naguère leader d’opinions), sont en train d’être brouillées par leur acharnement extrémiste et il cesse d’être le bon modèle pour les jeunesses désabusées par les mensonges et les calculs ethno stratégiques dont le seul but est de perpétuer les manipulations de l’époque des sabotages économiques et des complots honteux contre leur pays et l’unité de leur Nation.

Certaines de nos élites vieillissantes, n’ont plus l’esprit ni droit, ni juste et leurs comportements de mutilés du bulbe rappellent le désarroi des ‘’cyclopes’’, après la perte de leur œil unique. Elles ne désarmeront jamais et persistent encore à polluer les opinions par des intoxications permanentes contre le premier régime, et contre ‘’Feu son 1er Président ! Un de ces éclopés, trop cultivé, n’accusait-il pas très récemment Sékou Touré (à la place d’Houphouët Boigny), du kidnapping de ‘’Fauté Memel’’ alors que toutes les personnes de bonne foi, savent que cet excellent patriote ivoirien (Foté Memel), était venu soutenir la Guinée après le départ des cadres français, et à ce titre, il avait été missionné par la Guinée, pour la création d’une école panafricaine au Ghana et c’est durant l’escale du retour d’Accra vers Conakry, que le Président Ivoirien l’avait fait kidnapper dans son avion, à l’aéroport d’Abidjan… ! Comment alors peut-on, par pure perversion, travestir les faits, comme cet autre politicien, qui ose carrément contester la réalité du débarquement du 22 Novembre 1970, s’opposant ainsi aux conclusions Internationales (ONU, et tous les pays qui avaient fermement condamné l’agression barbare) ? Il faut qu’ils perdent leurs illusions car, ils échoueront toujours dans leurs tentatives de déformations des faits de notre passé, et traitant de façon immonde nos héros du premier régime (dont on sait qu’ils ne sont que prétextes, car c’est toute une ethnie ‘’d’aborigènes’’, qui pose réellement problème).

Ils ne convaincront plus avec les montages mensongers, et c’est le lieu de souligner, qu’ils sont infiltrés dans le comité de ‘’réconciliation’’ (comme auparavant ils ont été en très grand nombre dans le CNT de transition) et ces activistes historiques masqués, sont au moins aussi dangereux pour la paix et l’unité nationale en Guinée que Boko Haram et Daesch réunis pour la planète.



II – Ôte toi de là que je m’y mette !



J’ai été très surpris la semaine dernière, d’entendre les GG, sur espace fm, s’acharner à faire perdre près d’une demi-heure aux auditeurs, dans un débat stérile et inutilement houleux, sur la problématique d’un 3ème mandat.



Rien n’a été demandé à personne car, je l’avais suggéré dans ma conclusion trois jours seulement après la réélection d’AC, sans aucune concertation avec qui que ce soit, à quelque niveau que ce soit ! Relisez mon texte du 18 Octobre 2015 (http://www.nrgui.com/92-opinions/le-champ-de-cok-cheick-oumar-kante/7483-oumar-cisse-de-bma-le-vrai-probleme-en-republique-de-guinee-est-que-le-candidat-peuhl-est-a-la-recherche-d-un-etat-pour-son-ethnie), est sur google.fr, et il avait été affiché à l’époque sur quelques sites guinéens durant quelques semaines (Gbassikolo.com ; Le Guépart.net, etc.).



Ce n’est donc pas Alpha Condé qui suggère ces choses (- ni secrètement, -ni publiquement). Dans mon cas par exemple, il ne m’a pas téléphoné depuis 2009 (chez moi à Paris), et c’était juste ce jour-là, pour me dire bonjour, et pour m’apprendre qu’il revenait de Ouaga où il s’était trouvé avec deux de mes amis (notre regretté syndicaliste tragiquement disparu, et l’actuel Président de la CENI) or depuis cette date, je ne l’ai rencontré qu’une seule fois, en Mai 2011.

Comme tout le monde, j’ai un cerveau et un libre arbitre pour décider tout seul que ‘’tant que nos opposants seront des anciens maffieux du 2ème régime, qui avaient détruit tous les acquis du premier régime et commis les pillages et détournements que tout le monde sait, c’est logiquement Alpha qui restera sans conteste, le plus légitime de tous les candidats !

Pas besoin de passer par Science Po Paris, ou Harvard, pour comprendre que les difficultés sans cesse ressassées sont dues aux embûches nombreuses semées sur son parcours par ces mêmes anciens gestionnaires de chaos, qui tiennent toujours la Guinée dans leurs serres de rapaces, et ils n’hésitent même plus à trucider ceux qui les contrarient, ou qui tentent simplement de perturber…leurs mainmises maffieuses !

III – Quid des réconciliateurs

Qui veut-on réconcilier en Guinée, en excluant une partie de la population du processus? Quand l’âge avance, la compréhension est souvent plus lente. Les mathématiciens ne décernent la prestigieuse médaille Fields qu’à des méritants de moins de quarante ans, courageux et capables de fulgurances !

Seuls le gâtisme et les compromissions, qui pendent au nez de la vieillesse, peuvent expliquer les conclusions des réconciliateurs, dictées par un lobbying qui ne retient dans l’Histoire de la Guinée que le camp Boiro et le massacre du stade.

Nos réconciliateurs n’ont rien prévu pour :

Punir ceux qui ont expédié des partisans fanatisés aux massacres du stade en 2009, en sachant parfaitement que la manifestation était interdite par l’autorité (donc non autorisée), et qui n’ont pas hésité par la suite, à danser sur les vraies victimes, pour empocher les milliards indus dont ils n’étaient pas les destinataires ;

les centaines de morts guinéens de l’agression du 22 Novembre 1970 ;

Punir les auteurs des massacres, à partir d’avril 1984, avec la pratique du viol initiée à cette époque pour humilier ;

Punir les tortionnaires et leurs commanditaires de Kindia qui exécutèrent sommairement sans jugement, sans omettre l’affaire des branches pourries, qui avait déferlé en pogrom en 1985 et les années qui suivirent, contre l’ethnie du premier Président, au point qu’un très haut responsable avait déclaré publiquement qu’après l’extermination de toute l’ethnie, si le besoin se posait, ils iraient chercher de la semence humaine en République voisine du Mali ;

Rien n’est prévu non plus pour Punir les menteurs fieffés, et tous les falsificateurs qui ont sciemment travesti des faits, et gonflé des chiffres avec la complicité d’Amnesty, sachant que cinquante mille était le nombre total des habitants de toute la ville de Conakry en 1958 au moment où toute la Guinée comptait moins de deux millions de guinéens !!! Il n y a jamais eu cinquante mille morts, ni cinquante mille prisonniers et notre pays en 2015, compte à peine trois mille prisonniers (3000) avec une population totale d’environ quinze millions d’habitants (15 000 000 hts) ;

Etc.

Impliquons les jeunesses suffisamment informées, qui participeront avec bonheur aux travaux des réconciliateurs de façon impartiale, pour poser des aspects que les vieux taisent parce qu’ils en ont été complices, voire coupables dans le passé.

IV- Conclusion

Seule la vérité (mais toute la vérité), permettra de réconcilier des citoyens qui n’ont jamais cessé de vivre harmonieusement ensemble. Tout le monde sait maintenant, que c’est une toute petite cellule résiduelle, qui se cache derrière les ethnies pour les manipuler et les utiliser à des fins politiques sachant bien qu’ils feignent d’ignorer qu’un brassage irréversible depuis plusieurs siècles contredit toutes les thèses de pureté ethnique.

Mes excuses aux lecteurs pour n’avoir pas eu le temps de relire !

Mercredi 19 Avril 2017

Cissé Oumar de Bma / essikleduc@yahoo.fr




 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Ce jour-là : le 20 octobre 2011, Mouammar Kadhafi est tué aux abords de Syrte
Depuis l’amorce de la révolution libyenne, le pays est ravagé par la guerre civile...
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
Coup de gueule
Des clarifications indispensables (Par Aly Bocar Cissé)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Boké : EDG donne enfin le courant électrique pour baisser les tensions dans la ville

Boké: Proposition du mouvement pour la république "MPR" pour une sortie de crise !

Guinée : d’importants projets de développement annoncés en faveur de l’une des villes les plus reculées

Cérémonie d'installation du Président du Haut Conseil de Oulada: Communiqué

Insécurité : Découverte du corps d’un syndicaliste à Kountia (Coyah)

Coyah : 23 personnes jugées pour des actes de vandalisme nient en bloc les faits mis à leur charge

Insolite à Coyah : une adolescente de 13 ans engrossée par son père

Dubréka: Un présumé voleur battu à mort par une foule en colère

Coyah : 18 personnes interpellées par la police au lendemain d’une scène de vandalisme

Guinée : 1.475.000.000 GNF, montant débloqué pour la visite officielle du chef de l’Etat à Kankan

Bannière