Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Guinée : vive polémique suite à la création d’un nouveau syndicat dans le système éducatif

12/9/2018

 


Alors que les négociations entre le SLECG (syndicats libre des enseignants et chercheurs de Guinée) et le Gouvernement autour des huit millions de GNF, salaire de base des enseignants, est dans l’impasse, la création d’un nouveau syndicat de l’éducation provoque la controverse.

Réunis en congrès à Kindia, le 07 septembre, « des jeunes enseignants à majorité du secondaire venus des 33 préfectures et des cinq communes de Conakry », a-t-on appris, ont mis en place une structure dénommée SNE, entendez syndicat national de l’éducation.

Selon son secrétaire général, Pépé Michel Balamou, « la mise en place de la SNE s’explique par leur ambition d’apporter du sang neuf au syndicat de l’éducation ». Pas parce que les premiers ne font pas bien, mais parce que certains détails les échappent maintenant, explique-t-il.

Il en veut pour preuve, les primes de logement réclamées par les anciens syndicats sans tenir compte de la réalité. Il n’exclut toutefois pas de travailler dans l’avenir en synergie avec tous ceux qui œuvrent pour l’amélioration des conditions de travail des enseignants.

Certes, la liberté syndicale est consacrée par la Constitution guinéenne, mais au SLECG, l’on est certain que la création de cette structure syndicale dans le secteur de l’éducation est une manœuvre du Gouvernement. Une manœuvre qui vise à déstabiliser le SLECG et l’empêcher d’atteindre ses objectifs.

Constatant cet état de fait et la récente sortie médiatique du Premier Ministre qui a rendu sans importance la poursuite des négociations autour des huit millions de GNF, salaire de base des enseignants, le SLECG menace d’empêcher la réouverture des classes jusqu’à la satisfaction de la totalité de ses revendications.

A signaler qu’une nouvelle structure syndicale créée l’année dernière par des enseignants de l’enseignement supérieur alors que le Gouvernement et le SLECG d’Aboubacar Soumah étaient à couteaux-tirés n’a jusqu’à présent pas réussi à s’imposer sur le terrain.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Procès des militants du FNDC à Nzérékoré : mi-figue, mi-raisin, la défense promet d’interjeter appel

N'zérékoré : des opposants au projet de réforme constitutionnelle dans la ligne de mire des autorités locales

Boké: Vaccination contre la fièvre aphteuse, 871 animaux tués

Kindia: Alpha Condé lance les travaux des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance

Kindia : une manifestation d’opposants interdite par le maire

Education : des heurts entre élèves et enseignants font des blessés à Kankan et Kindia

Guinée: des orpailleurs Burkinabés en justice suite à une plainte d’une association d’orpailleurs locaux

Guinée: Liberté provisoire pour le journaliste Lansana Camara

Marche de la colère contre la détention du journaliste Lansana Camara : Déclaration des associations de presse

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Bannière