ACTUALITES

Guinée : la société civile « préoccupée » par les accusations de complot portée contre certains de ses leaders

17/5/2018

 



Une partie de la société civile guinéenne se dit profondément préoccupée par les accusations de complot portées contre certains de ses leaders. Elle en appelle au sens de responsabilité de tous les acteurs impliqués dans cette crise et demande de sursoir à toute démarche qui risquerait de compromettre la quiétude sociale dans le pays



Au cours d’une récente réunion publique, à Conakry, le Chef de l’Etat, Alpha Condé a, en effet, qualifié la dernière grève des enseignants de manœuvre visant à déstabiliser son régime, et accusé certains leaders de la société civile d’être derrière cette entreprise subversive.



Identifiés aux côtés des meneurs de cette grève qui a duré deux mois et mis le gouvernement dos au mur, les responsables de la PCUD (plate-forme des citoyens unis pour le développement) présidée par Aboudouramane Sano sont, depuis lors, sur la sellette.



A travers une déclaration publiée le mardi 15 mai, la CASCAD (Coalition des Acteurs Sociaux pour la Consolidation des Acquis Démocratique), une nouvelle coalition de la société civile locale forte de plusieurs associations, réseaux d’associations et plateformes, dont la Convention des acteurs non étatiques de Guinée (CANEG) exprime sa solidarité aux acteurs de la société civile indexés dans le cadre de ces accusations.



Par la même occasion, la CASCAD apporte son « soutien inconditionnel à toute personne qui sera inquiétée dans le cadre de cette affaire jusqu’à son dénouement effectif », et se dit prête à « œuvrer pour que toute la lumière soit faite sur l’origine et les véritables motivations poursuivies par les accusations portées contre une frange de la grande famille de la société civile guinéenne ».



Personnellement, le Docteur Sékou Kourréssy Condé, président de la CANEG, trouve ces accusations, très inquiétantes. Surtout quand elles viennent du Président de la République. Rappelant que l’histoire récente de la Guinée est faite d’événements douloureux, l’ancien ministre de la Sécurité du Général Lansana Conté estime que le mot complot risque de réveiller chez certain, de mauvais souvenirs. « Quand on parle de complot en Guinée, ce sont pas que des souvenirs que ça suscite. Ce sont des préoccupations et des inquiétudes ; des frustrations et des blessures. Lorsque le Chef de l’Etat fait allusion à une telle chose, c’est préoccupant », fait-il remarquer.



La PCUD est signataire d’un pacte avec le SLECG (syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée) d’Aboubacar Soumah à l’origine de la dernière grève des enseignants. Pour le Docteur Sékou Kouréssy Condé qui soutient l’inexistence de preuves de complot articulé contre Sano et autres acteurs de la société civile, c’est donc normal que le SLECG dans des difficultés bénéficie du soutien du président de la PCUD qui est Abdourahamane Sano. Tout comme lui, Kouréssy Condé, le ferait lorsque qu’une association membre de la CANEG se trouve dans le besoin.



Toutefois, en attendant les preuves de ces accusations de complot, s’il y en a, l’ancien ministre de la Sécurité demande à tous, y compris donc le Chef de l’Etat, de s’abstenir de toute déclaration de nature à rendre difficile, la manifestation de la vérité et compromettre la quiétude sociale dans le pays.



Kovana SAOUROMOU




 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Mandiana à feu et à sang : des jeunes en colère dénoncent les « fausses promesses » du Professeur Alpha Condé

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Bannière