ACTUALITES

Grève des enseignants: Quand Tibou, Koutoubou et Gassama retardent la signature du protocole d'accord!

13/3/2018

 



C'est un spectacle digne des enfants dans un magasin de jouets que les représentants du Gouvernements de la République de Guinée, notamment Tibou Kamara, ministre Conseiller Spécial du Président de la République, Khalifa Gassama Diaby, ministre chargé des droits de l'Homme et des libertés publiques, et Dr Koutoubou Sanoh, ministre conseiller diplomatique du président Alpha Condé, ont offert aux négociateurs de la crise dite des enseignants ce mardi 13 mars 2018 à la Banque Centrale de la République de Guinée: Vouloir de la chose et de son contraire.



En effet, au moment où tous les négociateurs se félicitaient de l'obtention d'un accord entre le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) et le Gouvernement de la République de Guinée, pour une sortie de crise à la satisfaction de tous, c'est à ce moment que les représentants du Gouvernement affichent leurs divergences, pour ne pas dire leurs opposition, lors de la rédaction du protocole d'accord.



Car, selon notre source, après la rédaction du protocole d'accord sous la supervision de Dr Alia Camara, inspecteur général du travail, chacun des représentants du gouvernement a exigé que son figure dans le protocole d'accord. Ce qui a mis les autres négociateurs dans l'embarras, et par ricochet retarder la signature de dit protocole d'accord.



«Chacun d'eux charche à se faire une place dans le futur gouvernement annoncé par le Président de la république. Sinon à quoi ça sert d'exiger que leurs noms figurent dans le protocole d'accord? Nous pensions que le but recherché était l'accord entre le gouvernement et les syndicats du SLECG.», a affirmé notre source.

John Fitzgerald Kennedy n'avait-il pas affirmé, lors de la Conférence présidentielle du 21 avril 1961, que « La victoire a cent pères, mais la défaite est orpheline.»?



Alpha Condé doit bien méditer sur cette attitude des ses représentants au moment où nombre de compatriotes pariaient que cette grève risque de faire chuter son régime.

En tous les cas, une fois encore si besoin en était, c'est la preuve que dans ce gouvernement l'intérêt de la population est relégué au second plan. c'est chacun pour soi, Dieu pour tous.



A suivre...



SACKO Mamadou


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Mandiana à feu et à sang : des jeunes en colère dénoncent les « fausses promesses » du Professeur Alpha Condé

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Bannière