Bannière

REGIONS

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

 Basse Guinée
13/10/2017

 



Kindia, 11- 12 octobre- une soixantaine de représentants des Organisations de la Société Civile(OSC), les cadres de la santé, des acteurs des médias et des structures étatiques et les élus locaux venus des régions de Kindia, Boké et de la zone spéciale de Conakry ont pris part un atelier de concertation des plateformes multisectorielles de gouvernance locale.

Cet atelier qui a eu pour cadre l’hôtel Morenga a été initié par l’alliance pour la promotion de la gouvernance et des initiatives locales(AGIL), avec l’appui financier du Programme d’appui à la société civile (PASOC). Objectif, la redynamisation de la plateforme multisectorielle de coordination et de suivi des interventions, mais aussi et surtout le partage d’expériences des cadres de recevabilité et de contrôle citoyen à travers l’opérationnalisation des plateformes communautaires de la région de Kindia.

Après la présentation de la physionomie de la salle, place a été donnée aux différents discours. Notamment ceux du Mory Condé, Hadjrata Baldé et d’ Alpha Oumar Ditinn Diallo respectivement président de l’alliance pour la promotion de la gouvernance et des initiatives locales (AGIL) , chargée de communication de PASOC et chef de cabinet du gouvernorat de Kindia

Tout en remerciant PASOC pour l’accompagnement, Mory Condé a dit, avant tout, que cet atelier se veut participatif avant de dégager les défis majeurs auxquels la Guinée est confrontée dans son développement. Des défis qui ont pour nom : ‘’Insuffisance de coordination dans les interventions ; Faible coordination et harmonisation des approches ; Faible redevabilité des autorités (administratives et communales) Faible participation des acteurs de la société civile à la consolidation de la gouvernance’’.

Hadjirata Baldé a, au nom du régisseur/chef d’équipe du PASOC, rappelé que cette cette activité s’inscrit en droite ligne des objectifs du PASOC notamment, l’accompagnement du processus de repositionnement de la société civile guinéenne à travers le renforcement de ses capacités

« Je voudrais enfin remercier sincèrement l’ONG AGIL qui a proposé cette thématique pertinente au PASOC pour permettre un engagement et une responsabilité des autorités politiques et administratives et des acteurs intervenant de manière directe ou indirecte dans tous les domaines du développement local de se mettre ensemble et échanger des expériences » a-t-elle conclu.

Présidant la cérémonie d’ouverture, Alpha Oumar Ditinn Diallo a, dans son allocution, salué l’initiative tout en mettant un accent particulier sur la pertinence du thème choisi avant d’exhorter les participants à plus d’attention lors des échanges.

Durant deux jours, les participants ont de fructueux échanges sous la houlette des facilitateurs dudit atelier Muyinona Kabuya et Abdoulaye Diallo. Ainsi, trois thèmes ont été présentés aux participants : plateforme communautaire, cellule de redevabilité, coffret communautaire.

Selon, Abdoulaye Diallo, la plateforme communautaire est comme un espace d’échanges qui permet de fédérer les efforts de plusieurs organisations afin d’avoir des impacts significatifs sur les cibles.

Sur le thème de ‘’redévabilité, le facilitateur’’ Muyinona Kabuya, précisera qu’elle consiste à rendre compte des réalisations après obtention d’un mandat d’exécution. Intervenant à nouveau, le facilitateur Abdoulaye Diallo a aussi souligner que le coffret communautaire a été expérimenté dans la région de N’Zérékoré. Selon lui, c’est une banque de données recensant toutes les autorités publiques, religieuses, et leaders d’opinion pouvant servir de point focal pour une bonne exécution d’un projet communautaire.

A l’issu de ces interventions, des groupes de travail ont été constitués à l’effet d’approfondir ces trois thèmes lors des plénières. Ce qui sera d’ailleurs fait par des représentants de chaque groupe.

C’est pourquoi de nombreuses recommandations ont été faites par la soixantaine de participants. Notamment : le renforcement des capacités des organisations de la société civile (OSC) par des séries d’ateliers soutenues par le PASOC, la mise en place des plateformes à l’image des autres régions en basse Guinée.

Séka Cissoko




 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière