Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Commerce de poisson en Guinée : Qui a autorisé les commerçants chinois ?

 Economie
16/12/2016

 





Qui a donné l’autorisation aux commerçants chinois de revendre le poisson sur le marché guinéen ? C’est la question qui taraude toujours les esprits et maintient en colère les mareyeuses de Conakry pendant que le département de la Pêche, Aquaculture et Economie maritime et celui du Commerce disent, chacun de son côté, n’en être pour rien.


Le ministère du commerce, soupçonné entre autres d’avoir autorisé les chinois à commercialiser le poisson sur le marché guinéen, est sorti cette semaine de son mutisme. A la faveur d’une rencontre avec la presse, le mercredi 14 décembre, le ministre Marc Yombouno a dit qu’il est clair que son département n’a pas autorisé des chinois à revendre le poisson.


Marc Yombouno est même allé loin en soutenant qu’au cours de l’enquête réalisée à cet effet, même un point de vente de poisson en détail détenu par des chinois n’a été vu.


Les vendredi 18 et lundi 21 novembre, pour la petite histoire, les mareyeuses de Conakry ont procédé à des sit-in devant les locaux du ministère de la Pêche, Aquaculture et Economie maritime pour demander la suppression du « monopole » de fait des chinois sur le secteur de la pêche. Les chinois pêchent et revendent en gros et en détail, dénoncent selon les manifestantes qui parlent de concurrence déloyale.


Le ministre André Loua a promis de fermer tous les points de vente de poisson détenus par les chinois à Conakry et à l’intérieur du pays tout en précisant qu’il n’est pas responsable de l’implication des chinois dans le commerce de poisson en Guinée. Avant de confier à la presse qu’il est victime d’un complot fomenté par des cadres de son département.


« Vous savez lorsqu’on engage certaines reformes qui touchent à des intérêts, ceux dont les intérêts sont menacés par votre action feront pour vous faire partir », a expliqué au cours d’une conférence, André Loua qui disait avoir vu depuis la fenêtre de son bureau, des cadres à lui, transporter des manifestantes dans leur véhicule personnel.


Le chef du département de la Pêche, Aquaculture et Economie maritime a fait savoir qu’il accorde des licences de pêche mais il ne peut autoriser la commercialisation des produits de la pêche. André Loua a demandé à ceux qui l’accusent, les mareyeuses surtout, de voir si ce n’est pas au Commerce ou à l’APIP (agence de promotion des investissements privés) que les chinois ont eu leur agrément.


Jusqu’à présent, seule l’APIP n’a pas réagi.


K.G.S

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Affaire Kpakpataki: le préfet de Macenta cité à comparaître devant un tribunal correctionnel

Violences à Dalaba: l'Institut supérieur des sciences vétérinaires momentanément fermé

Dalaba: Jusqu'où iront les manifestants ?

Guinée: Les Conseils de Dr Karamo Kaba, jeune écrivain et pharmacien à Cellou Dalein Diallo!

Manifestations du FNDC: A Kindia, des loubards incendient un camion de ramassage d’ordures

Labé : Un journaliste menacé de mort

Timbi-Madina: tous les agents de l’Administration ont été chassés de la commune rurale par des manifestants !

N'zérékoré: Le chanteur et homme politique Élie Kamano condamné à six mois de prison...

Violentes manifestations à Pita: Le commissariat central et la gendarmerie incendiés

Justice: le procès d'Elie Kamano et consorts délocalisé

Bannière