Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

SIMANDOU SUD : toutes les parties d’accord pour la prise de contrôle du projet par Chinalco

 Economie
29/10/2016

 



Sous l’égide du Gouvernement Guinéen, Rio Tinto et Chinalco sont parvenus, à la suite de plusieurs mois de négociations, à un accord sur les conditions du transfert de la totalité des parts de Rio Tinto à Chinalco dans Simfer Jersey, la co-entreprise possédant 80,75% des actions de Simfer S.A (la société détentrice des droits du Projet Simandou Sud). Le protocole d’accord signé ouvre la voie à la prise de contrôle du projet par Chinalco qui sera parachevée après la finalisation d’un accord détaillé dans les prochains mois. Les parties ont convenu du remboursement des coûts historiques engagés par Rio Tinto, réduits de 25%, après l’entrée en production du projet.

Cet accord résulte de la ferme volonté du Chef de l’Etat de faire avancer le projet Simandou Sud dont l’étude de faisabilité a récemment conclu à la profitabilité du projet. Le Président de la République met à profit sa visite en cours en Chine pour exhorter les parties Chinoises à s’employer, avec l’appui de la Guinée, à relever le défi du financement du projet.

Au cours de la cérémonie de signature, le Ministre des Mines et de la Géologie, M. Abdoulaye MAGASSOUBA, s’est réjoui « d’un pas dans la bonne direction pour la relance du projet ». Il a aussi « encouragé toutes les parties a continuer à travailler d’arrache-pied pour finaliser l’accord de cession », avant d’annoncer « la volonté de mise en place immédiate d’un groupe de travail conjoint avec Chinalco pour établir une feuille de route pour les actions à entreprendre pour la relance du projet. ». « Ceci est un évènement très positif pour le projet, mais nous avons encore de long mois de travail et d’importants défis à relever pour la relance effective du projet », a-t-il conclu.

Note aux lecteurs :

Le Projet Simandou est situé en République de Guinée. Il est attendu qu'il aboutisse à l'exploitation de l'une des plus grandes mines de minerai de fer de haute qualité au monde, qui produira 100 millions de tonnes de minerai de fer de haute qualité chaque année. Simandou pourrait être le plus grand projet minier et d'infrastructures intégré jamais entrepris en Afrique, et a le potentiel de transformer le développement économique de la Guinée et de l'Afrique de l'Ouest, plus largement.

Rio Tinto Simfer UK Limited (« RTSUK »), appartenant au Groupe Rio Tinto, et Chinalco Iron Ore Holdings Limited (« CIOH »), appartenant au Groupe Chinalco, ont créé en commun une société dénommée Simfer Jersey Limited aux termes d’un accord signé le 24 avril 2012. Simfer Jersey détient 80,75% du capital social d’une société dénommée Simfer S.A qui détient les droits miniers relatifs au Projet. Par la suite, la République de Guinée, actionnaire à hauteur de 15% de Simfer SA, Simfer SA et le Groupe Rio Tinto ont signé le 14 mai 2014 un ensemble d’accords relatifs au Projet, constitué d’une convention de base amendée et consolidée et d’une convention BOT, formant ensemble le nouveau cadre d’investissement du Projet.

Le Ministère des Mines et de la Géologie




 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kindia: le secrétaire préfectoral des affaires religieuses et deux autres imans guéris du Covid-19

Dabola : des éléments de l'Union préfectorale des bouchers interpellés

Violences post-électorales à N'Zérékoré: le parquet général de Kankan note 30 morts

Mamou/Faits Divers : 3 viols sur mineures à l'espace d'une semaine

Grave accident de la circulation à Kankan : cinq morts et quatorze blessés

COVID-19 : 4 cas suspects, dont des religieux, à confirmer au centre de dépistage de KIndia

Labé/Faits divers: Arrestation d’un présumé violeur d’une fillette de 7 ans à Tountouroun

Guinée/Covid-19 : première réaction officielle après la réouverture forcée des mosquées à Dubréka, Coyah et Kamsar

Kindia: Les proches du ministre de l’énergie limogé promettent de manifester

Coyah: Abandon total du port de masques et réouverture des lieux de culte

Bannière