Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Banques: La FESABAG écrit à Louncény Nabé pour exiger le départ du directeur général de la BPMG

 Economie
1/6/2013

 

« Dans votre rôle de président du comité des agréments, nous estimons qu'il est temps que vous fassiez constater l’impossibilité pour le Directeur général de la BPMG de poursuivre la mission pour laquelle il a été agrée et d'en tirer toutes les conséquences… », c’est la quintessence de la correspondance que la Fédération Syndicale des Banques, Assurances et Micro Finances de Guinée (FESABAG) a adressé, le vendredi 31 mai 2013, au gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée, Louncény Nabé.

Cette lettre de la FESABAG fait suite, à en croire un des employés de la BPMG qui a sollicité l’anonymat, aux mauvais traitements des travailleurs de la Banque Populaire Maroco-Guinéenne, qui sont aujourd’hui, les plus mal traités de tous les travailleurs des banques en Guinée. Selon notre source, le directeur général, M. Ahmed Iraqi Houssaini, après plusieurs années passées à la tête de BPMG, n’a rien fait pour améliorer les conditions de travail et de vie des travailleurs.

Ainsi, dans la correspondance adressée au gouverneur de la Banque Centrale de Guinée, la FESABAG a rappelé d’abord que : « La BPMG vit une situation de crise sociale profonde depuis quelques années qui nous interpelle au regard de son impact sur la situation des travailleurs de l’institution. » Avant d’ajouter que cette crise larvée, ne datant pas de 2013, trouve sa source dans la gouvernance de la Banque et ses conséquences qui, à ce jour, fragilisent le management.

« Les entreprises en général et les institutions financières en particulier ont besoin d'une équipe dirigeante forte, crédible et légitime auprès du Régulateur (BCRG), de ses clients et ses collaborateurs. », interpelle la FESABAG

Pour elle, « Dans ce contexte de méfiance et de suspicion, il nous semble que la légitimité de cette équipe dirigeante en place est entamée au risque de remettre en cause la pérennité de l’institution.»

« Face à cette crise aux conséquences imprévisibilités, nous avons estimé utile de vous saisir pour une solution rapide préservant l’intérêt des actionnaires, de l'Etat et des employés. », souligne la FESABAG

La bonne ambiance, la motivation, selon la fédération, et l'engagement du personnel au sein d'une institution bancaire sont indispensables à sa stabilité et sa croissance pour le bien tant des actionnaires, des épargnants, du personnel lui-même que de l’Etat.


« Afin de mieux exprimer son état d'âme et ses préoccupations, le personnel soucieux de la pérennisation de cet établissement vous a saisi d'une lettre d’information accompagnée d'une pétition qui dépeint toute la situation. », note le syndicat des banques et assureurs.

« Partant de ce qui précède et des pièces que trous joignons à ce courrier, point n'a besoin d'insister sur le fait que le maintien du Directeur Général à la tête de la BPMG dans les circonstances actuelles ne fera que dégrader davantage la situation avec le risque non souhaité de sa fermeture progressive. »

Si une telle éventualité arrivait, prévient la FESABAG, nous aurons tous manqué à notre devoir de prévention quand on sait que pour des problèmes de gestion non résolus à temps, la BADAM vient de cesser ses activités.

De source syndicale, à compter de la semaine prochaine, sans réaction de la part de M. Louncény Nabé, gouverneur de la Banque Centrale de Guinée et président du comité des agréments, M. Ahmed Iraqi Houssaini, directeur général de la BPMG, qui est devenu une persona non grata au sein de l’institution, sera empêché par un piquet de grève d’accéder à ses bureaux. La balle se trouve donc dans le camp de Louncény Nabé.

Nous y reviendrons

SACKO Mamadou pour www.lexpressguinee.com

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kankan : une manifestation de femmes tuée dans l’œuf

Mamou/Société : Deux cas de viol sur mineure en moins d’un mois à Niagara !

Politique : La candidature du Pr Alpha Condé soutenue par la convention régionale du RPG

Boké-Politique : 90 mille électeurs ciblés par la révision exceptionnelle des listes électorales

Mamou-Société :Invasion d'hommes et de femmes d’origine sahélienne

Mamou-Politique : Révision des listes électorales dans la région administrative

Kankan: des jeunes menacent d'empêcher la tenue de la présidentielle

Incendie à Kindia: 4 morts et d'importants dégâts matériels (officiel)

Après la mise à sac de la mosquée: l'Imam de Faycal appelle les jeunes wahhabits à en finir avec Nanfo

Nanfo Diaby kidnappé par le préfet à Kankan : pourquoi le mutisme du gouvernement ?

Bannière