Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

10ème FED pour la Guinée : Après sa sortie inopinée, Philippe Van Damme recadre Cellou Dalein

 Economie
20/12/2012

 

Décidément l’opposition guinéenne se fait des ennemis à chaque étape de l’histoire de la jeune démocratie du pays. Après l’OIF, c’est le chef de mission de l’Union Européenne à Conakry, Philippe Van Damme, qui semble être le bouc émissaire d’une opposition minée par des querelles intestines, notamment l’UFDG de Mamadou Cellou Dalein Diallo. Incapable de résoudre la crise au sommet de son propre parti, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de la Guinée, s’en prend désormais à tous les partenaires au développement de Guinée. Tous ceux qui ne voient pas les choses de la même manière que l’ancien premier ministre du Général Lansana Conté, sont considérés comme des adversaires. Mamadou Cellou Dalein Diallo voit rouge partout. Ses accusations sans fondement se suivent et ressemblent du jour au lendemain.

C’est ainsi qu’il s’en est vertement pris, sans la moindre preuve, au chef de mission de l’Union Européenne à Conakry, en accusant ce dernier en ces termes, lors d’une conférence de presse à Conakry : « Bakary Fofana, sous la pression de M. Philippe Van Damme, s’est empressé pour aller à la télévision pour annoncer un chronogramme sans informer les commissaires. »

Face à ces allégations non fondées, pour ne pas dire mensongères, Philippe Van Damme était contraint de rappeler les règles qui régissent les rapports entre son institution et les pays partenaires, en précisant que l’Union Européenne fait des analyses sans complaisance des problèmes de chaque pays avant de débloquer les fonds d’aide au développement.

Partant, le chef de mission de l’Union Européenne a précisé : « M. Van Damme n’a pas exercer de la pression sur qui que ce soit dans ce pays-ci. Nous avons été clairs, la situation est connue de tous. Nous avons d’une part, une feuille de route de sortie de crise que le conseil européen a adoptée dès 2009 après les consultations avec le gouvernement de l’époque. Cette feuille de route a été réactualisée à plusieurs reprises. Mais dans la dernière version, cette feuille de route dit que nous pourrons signer le 10ème FED et débloquer les fonds en appui direct aux populations, une fois qu’on aura reçu un chronogramme détaillé des élections à tenir avant fin 2012. »

« Deuxièmement, une fois que ces élections auront été effectivement tenues de manière libre et transparente, nous pourrons débloquer les soldes de ces fonds. M. Van Damme n’a rien à voir là dedans, c’est le conseil européen, c’est un document qui est connu de tous. Puisque nous savons que les élections ne peuvent avoir lieu avant fin 2012, il fallait donc retourner au conseil européen pour leur dire qu’il y a du retard sur le processus électoral, est-ce que vous pouvez reconduire ces décisions et donner quelques mois de plus au pays pour organiser ces élections. Je pense que le conseil comprend parfaitement qu’il est préférable d’avoir des élections techniquement crédibles inclusives, transparentes avec un léger retard dans mise en œuvre, plutôt que des élections bâclées pour respecter un calendrier fixé à un certain endroit. », a aussi ajouté M. Van Damme.

« Tout argent qui n’est pas engagé, c'est-à-dire pour lequel il n’y a pas une convention de financement qui a été signée entre les autorités et l’Union Européenne, sera définitivement perdu. Que ce soit pour la Guinée ou pour un autre pays. », a souligné le représentant de l’UE à Conakry , s’agissant du 10ème FED qui doit impérativement être engagé avant fin 2013.

Enfin, et c’est très important pour la Guinée et guinéens, le diplomate européen à Conakry ne s’est pas lassé d’ajouter : « M. Van Damme pense, comme l’Union Européenne, qu’il est excessivement important que ces fonds ne soient pas perdus pour pouvoir accompagner ce pays dans ce processus de refonte, de restructuration pour arriver à une meilleure gouvernance et pour pouvoir mettre ce pays sur les rails de la croissance. Je pense que c’est l’intérêt de tout le monde qu’on ait une dividende démocratique qui se ressemble à l’approche des gens. Et qu’on arrive enfin à sortir du tunnel de décennie de mal gouvernance dans ce pays. »

Voilà qui est bien dit. Et comme Cellou Dalein Diallo, leader de l’UFDG, semble avoir d’autre chat à fouetter, le recadrage a été fait par M. Van Damme qui pense qu’il faut d’abord penser à l’intérêt supérieur des populations guinéennes.

Abdoulaye SYLLA, correspondant de
www.lexpressguinee.com à Conakry

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Coyah: en colère contre la banalisation de la (COVID-19) le préfet annonce des mesures draconiennes

Kindia: le secrétaire préfectoral des affaires religieuses et deux autres imans guéris du Covid-19

Dabola : des éléments de l'Union préfectorale des bouchers interpellés

Violences post-électorales à N'Zérékoré: le parquet général de Kankan note 30 morts

Mamou/Faits Divers : 3 viols sur mineures à l'espace d'une semaine

Grave accident de la circulation à Kankan : cinq morts et quatorze blessés

COVID-19 : 4 cas suspects, dont des religieux, à confirmer au centre de dépistage de KIndia

Labé/Faits divers: Arrestation d’un présumé violeur d’une fillette de 7 ans à Tountouroun

Guinée/Covid-19 : première réaction officielle après la réouverture forcée des mosquées à Dubréka, Coyah et Kamsar

Kindia: Les proches du ministre de l’énergie limogé promettent de manifester

Bannière