Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Affaire des 13 milliards : Après le renvoi de ses clients en prison, la défense dénonce une justice aux ordres

 Economie
19/11/2012

 

Le placement à nouveau sous mandat de dépôt des suspects de la tentative de détournement de 13 milliards de francs guinéens entre la Banque Centrale, le Trésor Public et le ministère de l’Economie et des Finances fait couler beaucoup de salive à Conakry. La défense parle de « honte nationale » et dénonce « une justice aux ordres ».

Mathurin Millimono de Mill Impression et ses compagnons d’infortune ont été conduits à la maison centrale de Conakry le vendredi 16 novembre dernier, alors que d’après leurs avocats, « ils ont scrupuleusement respectés les conditions du contrôle judicaire qui leur était imposé depuis des semaines ».

D’après nos informations, cette décision serait motivée par le souci de mettre ces suspects en sécurité après l’assassinat de Mme Boiro. La Gendarmerie parle de règlement de compte. Pendant que le ministère de la Justice demande à ce qu’on ne fasse pas une jonction rapide des deux affaires.

«Ce n’est pas avec la prison qu’on assure la sécurité de quelqu’un », a répliqué de son côté Maître Bérété, un des avocats de la défense.

L’ancienne directrice nationale du Trésor Public a été très appréciée, selon un communiqué de la Présidence de la République, pour son engagement en faveur de la bonne gouvernance, allusion à la découverte de la tentative de détournement des 13 milliards.

S’exprimant ce lundi sur les antennes de la radio Espace Fm Guinée, Maître Fodé Abass Bangoura a affirmé que le juge qui est à l’origine de la décision d’emprisonnement de leurs clients « a agi sous pression ». Sans dire de qui provient cette pression.

Selon l’avocat, il ne pouvait en être autrement dans la mesure où « le magistrat guinéen est un simple fonctionnaire ». Pour lui, «un magistrat sans statut n’est autre qu’un simple fonctionnaire qui agit conformément à la volonté de sa hiérarchie ».

Le statut de la magistrature, il faut le noter, est adopté il y de cela des années mais, il n’est pas encore appliqué. Les magistrats guinéens subissent les mêmes traitements que les autres agents de la fonction publique.

Kovana Saouromou, correspondant de
www.lexpressguinee.com à Conakry

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Affaire Kpakpataki: le préfet de Macenta cité à comparaître devant un tribunal correctionnel

Violences à Dalaba: l'Institut supérieur des sciences vétérinaires momentanément fermé

Dalaba: Jusqu'où iront les manifestants ?

Guinée: Les Conseils de Dr Karamo Kaba, jeune écrivain et pharmacien à Cellou Dalein Diallo!

Manifestations du FNDC: A Kindia, des loubards incendient un camion de ramassage d’ordures

Labé : Un journaliste menacé de mort

Timbi-Madina: tous les agents de l’Administration ont été chassés de la commune rurale par des manifestants !

N'zérékoré: Le chanteur et homme politique Élie Kamano condamné à six mois de prison...

Violentes manifestations à Pita: Le commissariat central et la gendarmerie incendiés

Justice: le procès d'Elie Kamano et consorts délocalisé

Bannière