Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Conakry : À deux mois de la date buttoir, les anciens billets de dix mille inquiètent déjà

 Economie
29/10/2012

 

Malgré les communiqués et les interventions radiotélévisées de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) visant à rassurer le citoyen guinéen, la situation des anciens billets de dix mille francs guinéens reste toujours une source d’inquiétude sur certains marchés, notamment en la haute banlieue de Conakry. Pendant que certains commerçants les acceptent en se soumettant à la décision de l’autorité, d’autres les refusent purement et simplement.

La BCRG a fixé au 31 décembre prochain, la date buttoir de la validité de ces billets. Durant le week-end dernier cependant, force était de constater que de nombreux citoyens, détenteurs de ces coupures de dix mille, ont été désagrément surpris par l’attitude des commerçants véreux qui ont systématiquement refusé ces billets. Des personnes malintentionnées, qui ne rêvent que de se faire fortune sur le malheur des autres, ont même institué dans certaines stations services, des points de change de billets de dix milles Francs Guinéens avec 10% d’intérêt.

Pour les commerçants et autres opérateurs économiques, leur refus de prendre ces anciens billets est la conséquence de la décision de l’association des professionnels de banque de ne plus accepter des versements en anciennes coupures de dix mille Francs à compter du 01 novembre prochain. Ces commerçants, par ailleurs clients de ces banques primaires disent craindre de se retrouver avec des masses d’argents sans savoir ce qu’il faut en faire.

Les choses ont commencé au grand marché de Madina, à la veille de la fête de la Tabaski, avant de se propager sur les autres marchés de la capitale. Il a fallu l’intervention d’un responsable de la BCRG à la télévision d’Etat dans la soirée du vendredi 26 octobre pour freiner un peu la situation. Malgré ces campagnes de sensibilisations, il y a des commerçants qui n’acceptent toujours pas de prendre les anciennes coupures de dix mille par crainte de se retrouver perdants.

Heureusement que le refus qu’on peut relativiser n’a pour le moment pas provoqué d’incident. Mais il ne faut pas l’exclure car la date du 01 novembre n’est qu’une question de jour. Il est donc temps que les autorités monétaires agissent.

Kovana Saouromou, correspondant de
www.lexpressguinee.com à Conakry

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Coyah: en colère contre la banalisation de la (COVID-19) le préfet annonce des mesures draconiennes

Kindia: le secrétaire préfectoral des affaires religieuses et deux autres imans guéris du Covid-19

Dabola : des éléments de l'Union préfectorale des bouchers interpellés

Violences post-électorales à N'Zérékoré: le parquet général de Kankan note 30 morts

Mamou/Faits Divers : 3 viols sur mineures à l'espace d'une semaine

Grave accident de la circulation à Kankan : cinq morts et quatorze blessés

COVID-19 : 4 cas suspects, dont des religieux, à confirmer au centre de dépistage de KIndia

Labé/Faits divers: Arrestation d’un présumé violeur d’une fillette de 7 ans à Tountouroun

Guinée/Covid-19 : première réaction officielle après la réouverture forcée des mosquées à Dubréka, Coyah et Kamsar

Kindia: Les proches du ministre de l’énergie limogé promettent de manifester

Bannière