Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Justice : Relaxe en faveur de quatre présumés militants du FNDC poursuivis pour incitation à la révolte

10/2/2020

  Quatre jeunes leaders de la Basse Côte, une des quatre coordinations régionales du pays, arrêtés le 22 Janvier dernier à Kinsosso dans la commune de Matoto, ont comparu lundi, 10 février, devant le tribunal de première instance de Mafanco.

Poursuivis pour participation à un attroupement délictueux sur la voie publique et incitation à la révolte, les nommés Fayayi Bangoura et autres, ont tous nié les faits.

Selon la police, ils se seraient transportés à cet endroit de la capitale Conakry avec une forte somme d'argent pour la remettre à des jeunes désœuvrés à l'effet de perturber la circulation sur l'autoroute Fidel Castro conformément aux instructions du FNDC.

Pour les prévenus, certe ils ne sont pas de ce quartier, mais cette rencontre n'avait rien à voir avec les manifestations projetées ce jour par le FNDC (front national pour la défense de la constitution). Il s'agissait d'une simple rencontre d'affaires.

C'est le président de la jeunesse de la coordination qui les aurait fait appel pour discuter d'un marché qu'il a décroché pour eux.

Satisfait de ces explications, le représentant du ministère public a requis qu'il plaise au tribunal, et ce conformément à l'article 544 du code de procédure pénale, ordonner la relaxe pure et simple des prévenus.

Pour lui, ceux qui ont interpellé les quatre personnes n'ont jamais apporté la moindre preuve de la commission des infractions qui leur sont reprochées. Même une seule personne à qui ils auraient remis de l'argent n'a été présenté à la barre.

La défense a remercié le procureur de la République pour avoir requis la relaxe, mais elle a vigoureusement déploré le fait que les prévenus qui sont des pères de famille ait croupi pendant trois semaines en prison. En conséquence, elle demandé au tribunal de prendre sa décision.

A la stupéfaction générale, en revanche, le tribunal a mis l'affaire en délibéré pour décision être rendue le lundi 17 février.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kankan : une manifestation de femmes tuée dans l’œuf

Mamou/Société : Deux cas de viol sur mineure en moins d’un mois à Niagara !

Politique : La candidature du Pr Alpha Condé soutenue par la convention régionale du RPG

Boké-Politique : 90 mille électeurs ciblés par la révision exceptionnelle des listes électorales

Mamou-Société :Invasion d'hommes et de femmes d’origine sahélienne

Mamou-Politique : Révision des listes électorales dans la région administrative

Kankan: des jeunes menacent d'empêcher la tenue de la présidentielle

Incendie à Kindia: 4 morts et d'importants dégâts matériels (officiel)

Après la mise à sac de la mosquée: l'Imam de Faycal appelle les jeunes wahhabits à en finir avec Nanfo

Nanfo Diaby kidnappé par le préfet à Kankan : pourquoi le mutisme du gouvernement ?

Bannière