Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Belgique : créer son entreprise sur place, l'APIP-Guinée innove à travers un projet pilote !

 Economie
1/4/2019

 



Samédi 30 mars dernier, dans les locaux de l'ambassade de Guinée à Bruxelles, le Dr. Ousmane Sylla, l’ambassadeur de Guinée en Belgique et auprès de l’union européenne et ses conseillers, ont animé une réunion d'informations sur le SYNERGUI (système d'enregistrement des entreprises en république de Guinée) à l'intention de la diaspora guinéenne vivant dans le royaume de Belgique. Des responsables du Haut Conseil des Guinéens de Belgique, de nombreux Guinéens, parmi lesquels ceux qui souhaitent créer des entreprises au pays, ont pris part à cette rencontre. Après avoir remercié l'assistance pour cette mobilisation, Dr Ousmane Sylla, a reconnu que « le choix de la Belgique pour expérimenter ce nouveau système s'explique par le caractère très actif de la diaspora guinéenne dans l'entreprenariat... »

C’est un projet pilote, dit-il, mis en place depuis 2017 par l'Agence de promotion des investissements privés (APIP-Guinée) qui permettra aux Guinéens de Belgique de créer leurs entreprises sur place et qui, par ricochet, facilitera ce processus de création.

« Nous savons tous que les obstacles sont nombreux concernant la création d'entreprises en Guinée, des problèmes liés à la corruption, les tracasseries administratives et le manque de financements… », a reconnu l'ambassadeur, avant de soutenir que pour résoudre ces problèmes, le gouvernement s'est engagé à en découdre avec ces maux.

Contrairement à un passé récent, l'Agence guinéen de la promotion des investissements privés est désormais le seul guichet unique pour la création des entreprises et non des départements ministériels. Aussi, a t-il ajouté, « certains cadres sont licenciés et d'autres sont en procès dans le cadre de la lutte contre la corruption. La mise en place d'un tribunal de commerce et d'une banque d'investissement sont de nature à encourager l'investissement et les investisseurs. Aujourd’hui, a affirmé l'ambassadeur, la lutte contre les tracasseries administratives commencent à porter ses fruits parce qu'en 24 heures, il est possible de créer son entreprise en Guinée. Et à travers SYNERGUI, ce nouveau système, l'APIP Guinée peut conseiller et indiquer des chemins pour accéder aux financements auprès des Bailleurs de fonds notamment l'Union européenne, la BAD, les banques etc.

« Ce nouveau projet pilote va faciliter le processus de création, encourager et rassurer non seulement le retour des Guinéens de l'étranger pour y investir, mais aussi y créer de nombreux emplois. Ce qui va empêcher les jeunes guinéens de quitter leur pays pour se lancer dans la mer... », a indiqué Dr Sylla.

A la demande de l'ambassade et du Haut Conseil des Guinéens de Belgique, un expert de l'APIP-Guinée est attendu au 20 avril prochain pour venir former des cadres de l'ambassade, notamment à la technique de création d'emplois, les outiller pour maîtriser ce secteur et faciliter ainsi l'opérationnalisation du nouveau système d'enregistrement des entreprises en Belgique.

Au cours de cette rencontre préliminaire, parole a été donnée aux Guinéens parmi lesquels de nombreux jeunes entrepreneurs et ceux qui en rêvent le devenir. Ils ont tous apprécié dans le bon sens ce nouveau système et remercié l'APIP Guinée pour cette initiative. Certains n'ont pas manqué de souligner leurs inquiétudes par rapport aux processus de création d'entreprises en Guinée et ceux liés à l'obtention des financements. D'autres ont évoqué la question des assurances et de sécurité des investissements, la gratuité d'impôts pour la première voire la seconde année d’investissement.

A la fin de la rencontre, le Docteur Ousmane Sylla et ses conseillers ont promis de transmettre toutes les questions et suggestions à l’expert de l'APIP-Guinée avant son séjour à partir du 20 avril prochain. Ils ont lancé aussi un appel à l'assistance pour passer l'information à d'autres Guinéens dans toutes les villes de Belgique pour venir participer à cette importante mission économique de l'Agence.

A Bruxelles Naby Moussa Camara pour www.lexpressguinee.com


 



 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Guinée : la dispersion d’une réunion de patriarches par la police, diversement appréciée

Mamou: des copies des examens confondues à de l'argent et dérobées !

Kankan : une manifestation de femmes tuée dans l’œuf

Mamou/Société : Deux cas de viol sur mineure en moins d’un mois à Niagara !

Politique : La candidature du Pr Alpha Condé soutenue par la convention régionale du RPG

Boké-Politique : 90 mille électeurs ciblés par la révision exceptionnelle des listes électorales

Mamou-Société :Invasion d'hommes et de femmes d’origine sahélienne

Mamou-Politique : Révision des listes électorales dans la région administrative

Kankan: des jeunes menacent d'empêcher la tenue de la présidentielle

Incendie à Kindia: 4 morts et d'importants dégâts matériels (officiel)

Bannière