ACTUALITES

Boycott de l’ouverture des classes : l’appel du SLECG largement suivi

3/10/2018

 


L’appel du SLECG (syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée) en direction des enseignants guinéens pour une grève générale à partir de ce 03 octobre 2018, jour de la rentrée scolaire et universitaire, pour exiger du gouvernement huit millions de francs guinéens comme salaire de base de l’enseignant, a été largement suivi dans la capitale Conakry et dans plusieurs préfectures de l’intérieur du pays.

Dans plusieurs grandes écoles de Conakry, notamment les lycées Donka et Kipé, dans les préfectures voisines de Coyah et Dubréka, seulement les encadreurs ont répondu à l’appel du gouvernement pour l’ouverture des classes. Elèves et enseignants ont brillé par leur absence. Le SLECG ayant demandé aux parents d’élève de garder leurs enfants à la maison pour des raisons de sécurité.

Interrogé par la presse, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé a tenté de relativiser la situation. Une situation qui, malheureusement risque de provoquer de nouveaux troubles dans le pays sachant que les enseignants ne comptent pas se laisser faire.

Pour le ministre, l’absence massive des élèves se justifie par le fait que c’est le premier de la rentrée. « Généralement les premiers jours de classe, il n’y a pas d’affluence au niveau des apprenants », a-t-il affirmé avec certitude. On attend donc de voir même si ce ne sont pas seulement les élèves et étudiants qui ont manqué à l’appel du gouvernement.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Mandiana à feu et à sang : des jeunes en colère dénoncent les « fausses promesses » du Professeur Alpha Condé

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Bannière