Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Installation des conseils communaux : l’opposition s’impatiente

7/9/2018

 

Un mois après l’accord politique sur le contentieux électoral et huit (8) mois après ces élections, les communes de Guinée sont toujours sans conseils. L’opposition s’impatiente.

Pour expliquer le retard de la mise des exécutifs communaux, le ministère de l’administration du territoire parlait de la persistance du contentieux électoral. Ce qui n’est plus le cas, selon l’opposition qui a raflé d’importantes communes.

Après l’accord sur cette crise, plus rien ne devait empêcher l’installation des conseils communaux, affirme l’opposition. Elle accuse le pouvoir de trainer les pieds afin de continuer à gouverner les communes de manière anti-démocratique.

Deux choses expliqueraient la nonchalance du pouvoir à mettre en place exécutifs communaux, selon un leader de l’opposition qui appelle celui-ci à faire preuve de pragmatisme pour sortir le pays de cette situation qui le déshonore d’avantage.

Premièrement, le député Holomo Kony Kourouma indexe le refus de ses partisans d’accepter l’esprit de l’accord politique sur le contentieux électoral. Et secundo, la difficulté de choisir qui sera maire dans les communes qu’il a gagné.

Réunie en plénière, le jeudi 29 Août au QG de l’UFDG, l’opposition dite républicaine a déploré le fait que depuis la signature de l’accord relatif au contentieux électoral, rien n’est fait dans le sens de l’installation des conseils communaux.

«Voilà trois semaines maintenant qu’on n’a pas procédé à l’installation des conseils communaux, malgré l’engagement qu’avait pris le gouvernement, à travers sa délégation», a déploré Dembo Sylla qui faisait office de porte-parole.

En plus du retard accusé dans la mise en place des exécutifs communaux, Dembo Sylla a dénoncé le harcèlement contre les responsables et militants de l’opposition. « Malgré la signature de l’accord, nos responsables sont en prison ici à Conakry comme à l’intérieur du pays », a-t-il dit.

Pour le porte-parole de l’opposition dite républicaine, ces actes et d’autres prouvent à suffisance que le gouvernement ne respecte pas ses engagements contenus dans la convention qui a été signée avec l’opposition républicaine.

Il n’est pas exclu que l’opposition appelle à des manifestations. Pour le développement du pays, elle demande au ministre de l’administration du territoire d’aller très vite dans le sens de la mise en place des conseils communaux.

A signaler que beaucoup de projets de développement communautaire sont bloqués par manque d’exécutif à la tête des communes du pays.

Kovana SAOUROMOU







 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Procès des militants du FNDC à Nzérékoré : mi-figue, mi-raisin, la défense promet d’interjeter appel

N'zérékoré : des opposants au projet de réforme constitutionnelle dans la ligne de mire des autorités locales

Boké: Vaccination contre la fièvre aphteuse, 871 animaux tués

Kindia: Alpha Condé lance les travaux des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance

Kindia : une manifestation d’opposants interdite par le maire

Education : des heurts entre élèves et enseignants font des blessés à Kankan et Kindia

Guinée: des orpailleurs Burkinabés en justice suite à une plainte d’une association d’orpailleurs locaux

Guinée: Liberté provisoire pour le journaliste Lansana Camara

Marche de la colère contre la détention du journaliste Lansana Camara : Déclaration des associations de presse

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Bannière