ACTUALITES


Réajustement du prix des carburants : l’opposition se réorganise pour une nouvelle offensive

30/7/2018

 

Mise en déroute par le Gouvernement, l’opposition au réajustement du prix du pétrole à la pompe composée de syndicats et d’activistes de la société civile cherche à se relever pour une nouvelle offensive. Les tractations pour former un front commun contre le Gouvernement vont bon train.

L’inter-centrale CNTG-USTG initiatrice de la grève en cours semble avoir compris que depuis près d’une décennie ce qui fait la faiblesse du mouvement syndical est sa division à laquelle s’ajoute-le manque de confiance de la population en lui.

Pour gagner le combat contre le Gouvernement et faire revivre le passé glorieux des années 2000, le fer de lance des mouvements de revendications sociales en Guinée vient de réaliser qu’il doit avoir à ses côtés toutes les autres centrales.

Dans ce cadre, le 27 juillet, s’est tenue à la Bourse du Travail, quartier général du mouvement syndical national, une réunion aux allures de réconciliation. Aux côtés des leaders de l’inter-centrale CNTG-USTG, on a pu noter la présence des leaders de la quasi-totalité des autres centrales syndicales.

A la tribune, Louis Mbemba Soumah et Mamadou Mansaré respectivement Secrétaire général de l’USTG et Secrétaire général adjoint de la CNTG ont exprimé toute leur satisfaction de voir à leurs côtés, leurs camarades des autres centrales qui, depuis longtemps ne fument pas le même calumet qu’eux.

Selon Mamadou Mansaré toutes les 10 centrales syndicales du pays sont sur le point d’unir leurs forces pour faire fléchir le Gouvernement. Il a annoncé l’arrivée de la fédération syndicale des banques et assurances qui avait boycotté le mouvement et celle du syndicat du transport aérien en guise de solidarité.

Parallèlement à ce chantier de reconstitution, le mouvement syndical cherche à mettre en place avec ses alliés de la société civile un partenariat bien structuré. Les deux structures unies pour la défense des intérêts de la population en générale, veulent avoir ensemble des actions coordonnées. De ce côté également, les tractations vont bon train.

En attendant donc de connaître la stratégie du Gouvernement, au regard de cette allure, il y a des raisons de craindre que la situation devienne explosive dans les jours à venir.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Communales 2018 : le vainqueur de la commune de Boffa commence à perdre patience

Bannière