Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Guinée : Scandaleuse attribution des marchés publics

 Economie
8/12/2017

 

La réflexion selon laquelle il est temps d'insérer dans le code des marchés publics une clause favorisant les entreprises locales à compétence égale avec des entreprises étrangères dans l'attribution des marchés fait son petit bonhomme de chemin .



Tout est mis en place, aujourd'hui, dans notre pays pour empêcher l'accès aux marchés publics par des petites et moyennes entreprises guinéennes qui sont non seulement compétentes, moins disant, mais aussi qui ont recours à la main-d'œuvre locale, donc qui créent de l'emploi et de la richesse . Ces entreprises : BEGEC, GUITER et GUICOPRES associées à ses sociétés crédibles mais qui pâtissent, malheureusement, de la concurrence déloyale de la plupart des entreprises ; maliennes comme BECM-CE, Burkinabés et Chinoises qui remportent de la manière la plus frauduleuse, les appels d'offres lancés par le Gouvernement de la république de Guinée avec la complicité de certains cadres corrompus qui ne se voilent même plus la face..



Un pressant appel est lancé en direction des plus hautes autorités du pays afin que cessent ces pratiques qui constituent un frein au développement de la Guinée. En dehors du fait que ces sociétés étrangères bénéficiant des marchés au détriment des entreprises nationales n'investissent pas localement, nombreuses sont des enquêtes qui dénoncent les dures conditions de travail des ouvriers guinéens qu'elles utilisent ; sans oublier que des problèmes de sécurité sont également relevés sur leurs chantiers. Attribuer donc des marchés à ces sociétés étrangères est une énorme perte à tout point de vue pour le contribuable Guinéen qui ne mérite pas ce sort. Il est temps d'agir en inversant la tendance en faveur des entreprises Guinéennes compétitives. Car, l’on doit savoir que dans leurs pays d’origine, ces sociétés étrangères ne seraient pas ‘’écartées’’ par leurs autorités au détriment de celles étrangères, comme c’est le cas, actuellement, chez nous. Il revient aux autorités compétentes de mettre fin à cette pratique qui met, dangereusement, les entreprises Guinéennes compétentes en difficultés dans leur épanouissement et création de richesses sur le plan local. Ce, pour l’intérêt, exclusif, des Guinéens.



Moussa Condé




 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Coyah: en colère contre la banalisation de la (COVID-19) le préfet annonce des mesures draconiennes

Kindia: le secrétaire préfectoral des affaires religieuses et deux autres imans guéris du Covid-19

Dabola : des éléments de l'Union préfectorale des bouchers interpellés

Violences post-électorales à N'Zérékoré: le parquet général de Kankan note 30 morts

Mamou/Faits Divers : 3 viols sur mineures à l'espace d'une semaine

Grave accident de la circulation à Kankan : cinq morts et quatorze blessés

COVID-19 : 4 cas suspects, dont des religieux, à confirmer au centre de dépistage de KIndia

Labé/Faits divers: Arrestation d’un présumé violeur d’une fillette de 7 ans à Tountouroun

Guinée/Covid-19 : première réaction officielle après la réouverture forcée des mosquées à Dubréka, Coyah et Kamsar

Kindia: Les proches du ministre de l’énergie limogé promettent de manifester

Bannière